Optimisation de la collecte des ordures ménagères

En 10 ans, la quantité des ordures ménagères collectées a baissé de 25%.
Ces résultats permettent aujourd’hui d’adapter la collecte et de réduire le nombre de passage. Au lieu des 3 hebdomadaires pour les bacs « marrons », il a donc été décidé de n’en garder que 2.
Les jours ont également été modifiés, comme vous pouvez le voir sur la carte.

Secteurs-poubelles

Pour la partie ouest de la ville, en vert sur la carte (jusqu’aux rues Paul Bert, Edgar Quinet et Henri Barbusse), la collecte des ordures ménagères aura lieu les lundis et vendredis, alors que celle des emballages et du verre (bacs bleus et verts), le ramassage aura lieu les mercredis.
Pour la moitié est, en orange sur la carte, les bacs marrons seront collectés les mardis et samedis alors que les deux autres types de bacs seront ramassés les jeudis.
Cette mesure, prévue dans l’agenda 21 (action n°12) faisait partie des actions préconisées par les habitants lors des ateliers thématiques qui ont donné naissance au Livre Blanc de la Concertation.
Elle permet à la ville de faire une économie de 203 000 euros, mais représente également une diminution importante des pollutions dues au passage des bennes.

Commentaires

4 réflexions au sujet de « Optimisation de la collecte des ordures ménagères »

  1. schweitzer

    Voici une lettre adressee au maire
    Monsieur le maire de Colombes ,
    Je viens d’apprendre ce jour par un éboueur que la collecte de la ville avait été totalement transformée . Apres un très bref échange autour de notre mécontentement ( « Ils veulent faire des économies..C’est tout » me disait il en colère ) , j’ai téléphoné au responsable du traitement des déchets à la mairie . J’ai entendu un monsieur très aimable et patient qui m’a expliqué que cette décision découlait d’une enquête ou il apparaissait que 90% des colombiens ne sortaient que 2 fois/semaine leur bac à ordure ménagère là ou ils auraient pu le faire 3 fois .
    Après cette longue discussion je souhaitais vous faire savoir mon point de vue de simple citoyen vers vous élu .
    Bien sur je passerais sur le désagrément causé par la mauvaise qualité de la prestation de l’entreprise privée que vous avez utilisé pour nous informer de ces changements .
    J’insisterai surtout sur la mesure de fond qui consiste à réduire la proposition d’enlèvement des ordures ménagère de 3 à 2 .
    1er argument : Celui du nombre …. Il est imparable : 90% vis à vis de cette population auquel j’appartiens des 10% .
    Pourtant je reste étonné quand je vois les grands immeubles de la ville ( j’habite à coté de la cité des musiciens ) ou encore en observant le comportement de mes voisins dans ma rue pavillonnaire .
    Pourrait on se poser la question de la fiabilité de cette entreprise d’audit à la mesure de celle qui avait pour tache de nous informer ?????
    2eme argument : Economique : Il est massif en ce temps de crise .
    Bien sur j’attendais l’argument : vous allez voire ce que vous allez voire quand vous verrez votre taxe sur les ordures ….. »Oh ce n’est pas du tout sur car cette mesure ne rapportera que très peu dans la grande masse du coût du traitement de toute les ordures….. »
    Chez moi on appelle ça des économies de bout de chandelle .
    Par ailleurs on ne verra pas la taxe baissée mais nous contribuables, nous devrons faire un effort de stockage . (S’organiser avec des bacs plus grands ..)
    3eme argument : Hygiénique . C’est un argument qui vient de ma formation de médecin , sûrement .
    L’idée qu’un déchet alimentaire doit quitter rapidement la maison ( surtout quand il fait chaud ) est une mesure saine tout autant que de se laver les mains souvent .
    Je crois que c’est un mauvais exemple à donner à la population . Au contraire il aurait pu être intéressant d’inciter les gens à se débarrasser le plus souvent possible de leurs déchets plutôt que de les conserver dans le jardin , sous la cage d’un escalier ou dans le fond d’une cave .
    4eme argument . La communauté urbaine .
    Je crois qu’ il n’est pas très intelligent de se rallier sur le moins disant hygiénique .
    Je rappelle qu’a Paris les ordures sont ramassées tous les jours ( voire le site de la mairie ) …Tiens cette cité vivrait elle par erreur dans l’absurde ?
    5eme argument . Le service publique . Celui là devrait vous intéresser .
    J’imaginais votre entreprise d’audit qui avant de venir à Colombes avait examiné le cas de ce petit village alpin , en se cachant derrière la porte du bureau de la poste . La sentence tombe: il n’y a décidément pas assez de vente de timbre pour justifier le maintien d’un fonctionnaire . Mais peut être la poste mérite plus l’appellation de service publique que le traitement des déchets
    Ah! Esprit libéral quand tu nous tiens avec tes chiffres policés ( j’ai failli écrire policier …)!
    6eme argument : La sous traitance .
    Au fond pourquoi ce jeune travailleur était il en colère devant ce changement d’organisation ?
    Un rapide calcul me ferait évoquer une hypothèse :
    Moins de tournée = moins de salarié = plus de chômage .
    Plus d’ordure dans quelques poubelles = pénibilité accrue .
    Mais doit on se soucier aussi loin des conséquences de nos décisions …..
    Peut être je m’en tiendrais là.
    Je vous remercie de votre patience à me lire et vous prie de croire , Monsieur le Maire à ma haute considération .
    J.L. Schweitzer

  2. eric

    Bonne mesure, en espérant que cela se ressentira sur les taxes!
    En revanche la suppression de la collecte des déchets verts est une (mauvaise) surprise, qui a mon avis va être contre-productive et va a l’encontre de l’agenda 21:
    Je pense en effet qu’une bonne partie des déchets verts finira:
    – soit dans les poubelles marrons (entrainant a nouveau une hausse fictive de la quantité de déchets ménagers),
    – soit dans une déchetterie communale après un trajet en voiture individuelle nettement plus polluant qu’un ramassage collectif.
    En effet, certaines configurations de terrain ne se prêtent pas à la mise en place d’un composteur.
    Quant à la déchetterie mobile, au vu de ses horaires d’ouverture, elle est réservée aux personnes qui ne travaillent pas.

  3. Catherine Bernard

    Monsieur,
    En réponse à votre courrier, je tiens à vous apporter quelques précisions.
    Tout d’abord, ce sont les équipes du service Propreté qui ont réalisé, sur le terrain, l’enquête relative aux habitudes de sortie des conteneurs. Il ressort de cette enquête que 58,67% des foyers ne sortent leurs conteneurs qu’une fois par semaine et 31,95% deux fois par semaine.
    D’autre part, vous signalez ne pas avoir été informé de ce changement de jours et fréquences de collecte, un courrier signé du Maire et de moi-même a pourtant dû être remis dans toutes les boîtes aux lettres de la ville par une société de distribution.
    Je tiens également à vous informer que cette réorganisation est le fruit d’une étude «Optimisation de la gestion des déchets » et des résultats de la concertation des acteurs du territoire réunis au sein de l’atelier thématique « Déchets » pour l’élaboration de notre Agenda 21 local. L’action n° 12 de l’Agenda 21, très largement distribué aux Colombiens dès la fin novembre 2009, en faisait d’ailleurs état.
    La réorganisation des collectes vise à atteindre et dépasser les objectifs du Grenelle de l’Environnement afin de répondre aux enjeux du développement durable, cette réorganisation permet également des économies substantielles de près de 400 000 euros, le tout dans le strict respect des normes sanitaires réglementaires. Vous remarquerez également que les déchets recyclables sont désormais collectés séparément, afin de garantir la qualité du verre collecté, ce que n’assuraient pas les bennes bi-flux. Plus clairement, cela signifie qu’il y a une tournée supplémentaire dont l’objet est de favoriser le tri et le recyclage, et contrairement à ce que l’employé rippeur de notre prestataire vous a laissé entendre, l’emploi est maintenu.
    Je tiens à vous assurer de mon attachement au service public. J’ai d’ailleurs fait en sorte que la maintenance des conteneurs, assurée précédemment par une société privée, soit effectuée en régie municipale.
    Je vous prie de croire, Monsieur, en l’assurance de ma considération.
    Catherine Bernard,
    Adjointe au maire, déléguée à l’Environnement et à la Maîtrise des énergies

  4. schweitzer

    La réaction à ma lettre a entraîné plusieurs commentaire . Et pour aller un peu plus loin dans la polémique je rajouterai ceci :
    En premier lieu et rapidement un calcul arithmétique simple m’interroge : 1 benne à ordure en moins et une benne pour le verre en plus . Ce qui maintient l’emploi mais permet des économies et en plus sans augmenter la pénibilité ….
    Par ailleurs , il m’a été répondu entre autre que l’argument de l’hygiène qui est le centre de mon propos n’est étayé par aucun chiffre .
    Alors j’ai recherché les règlements sanitaires:
    Effectivement le minimum obligatoire pour l’enlèvement des ordures est hebdomadaire .
    Le projet dans lequel nous sommes nous autorise donc à penser en 2014 à 1 enlèvement par semaine . Bien sur la loi interdira d’aller plus loin mais c’est déjà pas mal …..
    Sauf que…. Quand j’ai voté pour Monsieur Sarre je n’espérait pas le mouvement sanitaire dans le sens du minimum ….

Les commentaires sont fermés.