Contribution de Florence : les suites de la réunion sur le livre blanc

suggestionLe livre blanc est publié, mais la concertation ne s’arrête pas pour autant. Vous pouvez donc toujours nous envoyer vos contributions qui seront mises en ligne sur ce blog et qui serviront de pistes pour la rédaction de l’Agenda 21 de Colombes.

Dans cette optique, nous vous proposons aujourd’hui le texte que Florence nous a envoyé.

Quelques idées après la soirée de mardi de discussion autour du livre blanc :

Ayant participé à tous les renvez-vous depuis le lancement de l’Agenda 21 en décembre, je suis de celles qui n’ont pas envie que leur contribution s’arrête là…

Comment continuer à travailler à l’élaboration de l’Agenda 21, voire à certains projets ?

Je suis sûre que nombreux sont ceux qui pensent comme moi !

Autre point : une personne à parlé mardi de la nécessité que les écoles bénéficient de garage à vélo (et à patinette). En effet, toutes n’en sont pas pourvues et c’est indispensable.

Mais il me semble que les écoles (collèges aussi, lycée, crèche) doivent être des centres pilotes de diffusion des idées de l’Agenda 21. Toutes écoles confondues même privées

Par exemple une communication et une mise en place de dispositifs :

  • récupération de papiers (pour l’instant inexistante) et de certains déchets (piles ou autres)
  • gestion de l’eau (robinet)
  • gestion de l’électricité (éteindre les lumières)
  • mini jardin potager ou de fleurs,installation d’un compost
  • tri des déchets alimentaires
  • garage à vélo, à poussette…
  • relai de l’info pour le covoiturage (les parents accompagnent à l’école et partent travailler ensuite)
  • relance du Pédibus dans toutes les écoles : objectif plus de voitures garées en double file devant les écoles

Et des tas d’autres idées sans doute.

Le dernier point concerne le covoiturage qui, s’il peut s’appuyer sur un site internet, doit être d’abord une démarche humaine qui met les gens en lien : les entreprises, les écoles (voir plus haut) ou autres lieux peuvent être des points de départ de cette communication. Il faut communiquer (voir comment, papillon, discussions…) sur le fait que ce n’est pas si dur de changer ses habitudes…