La deuxième vie des fleurs

FleursLa semaine dernière, la ville a proposé aux habitants de récupérer les fleurs de ses plates-bandes. Pas de se servir de manière anarchique dans les fleurs mises en place par le service des espaces verts, mais plutôt de récupérer les anciennes plantations, fleurs et autres bulbes qui allaient être « déplantées » et remplacées par les nouvelles plantations estivales.
C’est ainsi que l’on a pu voir pendant 3 jours, à Caillebotte, devant la mairie ou à l’Europe, des habitants, ravis de cette initiative, se servir, préparer des bouquets de fleurs, dans une bonne ambiance.
L’avantage d’une telle opération est multiple. D’une part, elle a permis aux Colombiens de récupérer des leurs à moindre coût, mais il s’agit également d’une démarche qui va dans le sens du développement durable en permettant la récupération de fleurs qui auraient dû être jetées. Le tonnage de déchets est donc réduit.
En donnant une deuxième vie, chez les Colombiens participants, aux fleurs, il s’agissait donc d’une bonne action, autant pour les habitants que pour la planète.