Initiative citoyenne : l'AMAP de Colombes

Logo amap Un groupe de citoyens de la ville s’est constitué il y a quatre ans pour donner naissance à l’AMAP de Colombes. Mais qu’est-ce qu’une AMAP.

Il s’agit d’une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne.

L’idée est de favoriser une agriculture de proximité avec laquelle le consommateur garde un lien fort. C’est ainsi que le groupe fonctionne aujourd’hui avec un agriculteur de l’Oise qui vient tous les mercredis apporter leur panier de fruits et légumes aux Colombiens adhérents de l’AMAP.

Au total, ce sont 43 paniers hebdomadaires qui sont ainsi livrés. Le menu varie bien évidemment selon les saisons et l’avancée des cultures. Chaque panier, d’une valeur de 16€ comporte au minimum 8 produits différents pour environ 5 ou 6 kilos. L’assurance pour les consommateurs d’avoir des produits de qualité, mais aussi et surtout d’avoir un véritable échange avec le producteur.

Les livraisons sont l’occasion de discuter, de découvrir les modes de production ou tout simplement la vie d’un agriculteur à l’heure actuelle. De plus, chaque année, les « Amapiens » s’engagent à venir aider l’agriculteur dans son activité. Il s’agit souvent d’une journée estivale, période de cueillette particulièrement gourmande en temps et en besoin de main d’oeuvre.

Les adhérents à l’AMAP de Colombes s’engagent sur une année pour les paniers hebdomadaires (quitte à s’arranger à plusieurs familles, avec des voisins ou des amis pour se partager les paniers s’il le faut). Ils viennent retirer leur panier tous les mercredis soir dans un lieu temporaire (qui dure puisqu’ils n’ont aucun local à disposition où l’agriculteur pourrait décharger sa camionnette et procéder à la répartition). Enfin, chaque adhérent s’engage à donner un coup de main pour ces répartitions ainsi que le nettoyage du lieu, environ 2 à 3 fois par an. Encore une fois en s’inscrivant dans une démarche collective.

Sur Colombes, un autre groupe lié s’est mis en place pour acheter auprès d’un autre agriculteur de l’Oise de la viande de boeuf, de veau ou de porc. Est-il utile de préciser que le bio est au centre des méthodes d’élevage (comme il l’était pour la culture des légumes évoqués plus haut) ? Cette préoccupation fait évidemment partie des fondamentaux des AMAP.

Aujourd’hui, les AMAP sont le plus souvent complètes sur l’île de France, en raison du déficit en agriculteur à proximité. L’agriculteur qui fournit ses légumes à Colombes estime, pour sa part, pouvoir fournir encore quelques paniers supplémentaires. Avis aux amateurs…

Pour en savoir plus sur les AMAP, vous pouvez consulter le site des AMAP d’île de France. Vous pouvez également vous faire une idée des paniers de légumes en jetant un oeil sur le blog de l’AMAP de Colombes.

Comme vous le constatez, cette initiative mis en place par un groupe de consom’acteurs représente un bon exemple d’action citoyenne en faveur du développement durable.