Contribution de Delphine : le développement durable et l'informatique

suggestionSur ce blog, nous mettons en ligne vos idées. N’oubliez pas que vous
pouvez nous les soumettre par mail. Après avoir vérifié qu’elles sont
bien pertinentes et qu’elles concernent l’ensemble de la ville, nous la
publions sur ces pages.

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir le texte que Delphine nous a envoyé.

 

Je travaille dans une grande entreprise du milieu informatique. Depuis quelques années, un certain nombre de mesures ont été mises en place dans le but de respecter l’environnement :Les imprimantes de nos bureaux sont toutes réglées pour imprimer recto-verso. La quantité de papier utilisé est donc très fortement diminuée.
Dans le même esprit, des affiches apposées près de ces mêmes  imprimantes, rappellent que les créateurs de fichiers « powerpoint »  qui veulent imprimer leurs présentations, sont priés d’utiliser l’option qui permet d’imprimer 4 diapositives par page (et non une seule).
Au pied de chaque imprimante, on trouve des poubelles spécialement destinées au papier qui pourra ainsi être recyclé.
Toujours dans le but d’éviter une consommation excessive de papier, l’entreprise n’a fourni aucune carte de vœux papier à son personnel.  
Tous les vœux, de la direction comme des commerciaux, quel que soit le service, ont été transmis par mail.
Enfin, j’ajoute un exemple positif, même s’il est d’un ordre différent. La cafétéria de l’entreprise ne propose que des cafés issus du commerce équitable.Je ne sais pas si ces pratiques ont été instaurées à la mairie et de façon plus générale dans les sociétés et associations de Colombes, ce sont de petites mesures simples qui contribuent à améliorer notre  
environnement.

J’espère que mon texte fera des émules.

Commentaires

5 réflexions au sujet de « Contribution de Delphine : le développement durable et l'informatique »

  1. alexis bachelay

    Je crois que nous devons nous inspirer de toutes les bonnes pratiques.
    Des entreprises et des collectivités ont déjà pris le train en marche, pour mettre en place un certain nombre d’actions qui, au quotidien, change les comportements et donc la manière dont nous agissons sur nos lieux de travail.
    Et il est vrai qu’il y a encore beaucoup de choses à faire :
    – mettre des capteurs de présence dans les pièces pour que la lumière s’éteignent automatiquement
    – utiliser des toilettes à consommation d’eau maîtrisée
    – tri et recyclage du papier
    – recyclage du matériel informatique en fin de vie
    Bref c’est de la multiplication de gestes nouveaux au quotidien que procédera la révolution écologique que nous devons accomplir.
    A la mairie, nous avons encore des progrès à faire. Même si, depuis quelques mois, des initiatives se multiplient.
    Les agents se demandent comment ils peuvent développer et encourager les bonnes pratiques.
    L’agenda 21 indiquera, j’en suis sûr, de nouvelles pistes à suivre.

  2. Christian

    Même pratique au sein de mon entreprise !
    et avec des affichettes au-dessus des copieurs-imprimantes : imprimer en Noir&Blanc coûte 10 fois moins cher qu’une copie couleur (0.006 contre 0.06), un geste éco-responsable !

  3. Ahmed Beribeche

    La Mairie a-t-elle engagé une reflexion à propos de la photocopie à l’école? L’ achat de manuels scolaires est plus écologogique que le recours à la photocopie.
    J’invite la ville à fournir aux écoles maternelles et élémentaires, dans une moindre mesure, les feuilles blanches ( A4) imprimé et vouées à la destruction ( s’agissant de documents écrits non comprométtant pour la mairie et sans valeur intellectuelle) afin de s’en servir comme papier brouillon pour les dessins des enfants.

  4. Claudine

    Sans rapport avec l’informatique, mais en écho aux « comportements pour éviter le gâchis en entreprise » :
    il est tout à fait possible de se passer des gobelets plastiques… ou bien d’en limiter la consommation… sur mon lieu de travail existent plusieurs distributeurs de boissons chaudes et d’eau fraîche : un seul gobelet peut bien durer toute une journée, et si on utilise un verre ou une tasse eh bien, plus besoin de gobelets… (à condition que la machine n’en fournisse pas un automatiquement à chaque passage, bien entendu !)

Les commentaires sont fermés.