Contribution de Xavier : le compostage

suggestionSur ce blog, nous mettons en ligne vos idées. N’oubliez pas que vous
pouvez nous les soumettre par mail. Après avoir vérifié qu’elles sont
bien pertinentes et qu’elles concernent l’ensemble de la ville, nous la
publions sur ces pages.

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir le texte que Xavier nous a envoyé.

Je propose de mettre en place des bacs de compostage dans les cours d’immeubles loin des poubelles habituelles.
Cela permettrait :

  • de sûrement réduire les coûts de gestion des déchets de la ville,
  • de créer de l’engrais naturel pour ses plantes d’intérieurs et des balcons pour les personnes d’immeuble et de l’extérieur éventuellement,
  • de créer un lieu de rencontre entre personnes d’un même immeuble. Le sujet principal sera sûrement le compostage.

Des villes l’appliquent déjà avec succès. Qu’attendons-nous si on est motivé ?

Je propose aussi des bacs de compostage dans les jardins public (s’ils n’existent pas) pour gérer leurs propres déchets végétaux.

Rappel : Le compostage permet de traiter naturellement et à domicile les déchets bio-dégradables de la cuisine et du jardin (s’il existe). Ces déchets deviennent, par décomposition naturelle, un excellent engrais naturel pour la terre.

Commentaires

12 réflexions au sujet de « Contribution de Xavier : le compostage »

  1. Ahmed Beribeche

    C’est une bonne idée mais il faudra éduquer les citoyens à ce genre de nouvelles pratiques. Je crois savoir que le compost ne reçoit que certains types de déchets.Il faudra donc lister et informer par une réunion des locataires.
    cela peut se faire car on agit avec des voisins.
    Par contre je serais plus réservé à propos de la mise en place de ce genre de dispositif sur la ville car les erreurs seraient fatales au cas où une personne confondrait avec une poubelle. Il faudrait donc s’assurer que chacun soit bien informé du « à quoi ça sert un bac de compost ».

  2. Marie-Lise

    Mais déjà que deviennent les feuilles mortes et l’herbe coupée par les jardiniers employés communaux ainsi que lors des changements des parterres fleuris des bulbes des fleurs et des plantes arrachées?

  3. Marc

    Bonjour
    Inciter les particuliers à composter les déchets organiques va dans le bon sens. J’y pense depuis quelque temps pour ma copropriété, où nous avons deux bouts de pelouse qui pourraient recevoir un bac.
    J’ai lu pas mal de choses là-dessus. Il est exact que le démarrage demande de la pédagogie, et l’action d’accompagnement des collectivités territoriales est déterminante. La même question s’est posée pour le tri sélectif, et même s’il y a encore parfois des ratés, ça a fini par s’installer dans les habitudes.
    Cette démarche est d’autant plus intéressante qu’il y a beaucoup de petits jardins dans Colombes qui pourraient profiter du compost, et que la Coulée Verte et le centre Nature pourraient aussi fournir un débouché.
    M

  4. Christian

    Les déchets verts (branches, gazon, feuilles mortes…) sont traitées par une déchetterie pour faire du compost.
    Je vous invite tous à venir au Centre Nature (ou à la Coulée Verte) où l’on pratique le compostage depuis des années. N’hésitez pas à demander des explications aux animateurs (Seb, Laurent ou Sylvie).
    L’association a organisé il y a 3 ans une exposition sur le compostage (500 visiteurs !) et organise un atelier en avril à l’occasion de la semaine du développement durable.

  5. Cathe

    Des composteurs sont mis à disposition des habitants (actuellement contre une caution), ils sont toujours accompagnés des explications des référents environnement et d’une notice de compostage. Le compostage doit bien sûr être encouragé qu’il soit d’extérieur ou d’intérieur, mais il ne peut être imposé, c’est avant tout une démarche personnelle qui a aussi ses contraintes et l’échec au compostage (mal alimenté, mal aéré…) est une des raisons de retour.
    Dans les parcs traités en gestion différenciée (Caillebotte, Coulée Verte et Centre Nature), les jardiniers compostent sur place. Cette gestion sera progressivement mise en place dans d’autres espaces verts.
    Et pour tous ceux qui ne veulent pas composter à domicile, les déchets verts amenés dans les déchèteries mobiles sont recyclés en compost. Ne pas les jeter avec ses ordures ménagères est donc un geste d’importance.

  6. Nicolas

    Moi je composte depuis près d’un an, depuis la mise à disposition des composteurs par la mairie, et je suis séduis ! Vivement que ça se généralise aux particuliers (un bac de plus pour le tri, ça ne change plus grand chose) et aux immeubles. Après un peu de sensibilisation, et le tour est joué ! (un peu d’espoir ;)

  7. Claudine

    A chaque fois que je jette mes épluchures ou mon café dans la poubelle, je regrette de ne pas disposer d’un circuit qui permettrait de composter ce type de déchets.
    Cependant cela semble difficile à mettre en place dans les immeubles… ici, nul jardin, juste une petite cour… j’ai du mal à croire que cela puisse être efficace, sans erreur de tri ?
    Je n’ai pas bien compris, la ville de Colombes pratique déjà cela ? notre copropriété pourrait emprunter un bac ? sous quelles conditions, et où s’adresser ?

  8. alexis bachelay

    POur disposer d’un Ecocomposteurs
    n°vert 0 800 892 700
    Mise à disposition d’un écocomposteur en bois ou en plastique recyclé (caution de 16euros). Le compostage est un procédé de dégradation biologique de déchets verts, de restes de repas et de papier. Le terreau que vous obtiendrez enrichira le sol de votre jardin. L’utilisation d’un écocomposteur peut réduire jusqu’à 30% le volume de vos déchets.

  9. Claudine

    Merci Alexis pour les informations,
    il est utile de préciser (je sais, cela semble aller de soi) que les composteurs ne sont pas utilisables dans les cours cimentées, seulement au contact de la terre.
    Je ne crois pas qu’il existe d’autre possibilité de collecte ?

  10. Christian

    Il vous reste
    – soit à venir (à pied, à vélo ou en bus) au Centre Nature pour éplucher vos légumes et vous pourrez mettre vos épluchures dans les composteurs – et ce n’est pas une blague, j’ai rencontré des pratiquants !
    – soit à passer au lombricompostage, parfaitement possible en appartement :
    http://jako.e-monsite.com/rubrique,ils-ont-teste-et-approuve,243612.html
    ou
    http://www.dailymotion.com/video/x5md4y_je-fais-du-lombricompostage

  11. Claudine

    Merci Christian.
    Le lombricompostage, les autres occupants de mon appartement sont loin d’être convaincus (euphémisme),
    mais j’ai déjà commencé à alimenter le bac à compost du Centre Nature qui n’est pas loin de chez moi. Ca fait un peu sourire les membres de ma famille, mais bon, ils sont habitués à mes manies plus ou moins écolo-responsable-durable-équitable.
    J’y reviendrai de temps en temps !
    Cordialement

  12. Claudine

    Un complément d’information pour ceux qui se lancent :
    il vaut mieux éviter les agrumes, les bananes, avocats, coquilles d’oeufs, ainsi que les déchets qui peuvent contenir des graines ou des noyaux.
    En ravanche pas de problème avec le thé et le café.

Les commentaires sont fermés.