La mairie aux couleurs de l'agenda 21

20081125-_MG_6651

Depuis quelques jours, une grande bâche a été apposée sur la façade de l’hôtel de ville de Colombes pour rappeler l’importance du développement durable aux yeux de la municipalité.
La grande bâche restera en place pendant toute l’élaboration de l’Agenda 21, jusqu’à l’été 2009. La plus petite, elle, annonce la soirée d’ouverture des assises, lundi 1er décembre à 19h, et sera retirée par la suite. D’autres bâches viendront ponctuellement vous rappeler les grands moments de cette phase de concertation avec la population.

Commentaires

Une réflexion au sujet de « La mairie aux couleurs de l'agenda 21 »

  1. Brice

    Bravo pour cette initiative…
    Nous espérons que les sujets les plus brûlants seront abordés. A commencer par la préservation des ressources en eau – et de son corollaire inévitable qui est la passage en régie publique de la distribution.
    D’un point de vue éthique, est il normal qu’une ressource aussi précieuse que l’eau puisse être laissée aux mains de multinationales dont le but est d’en facturer beaucoup, et au prix le plus élevé. Non.
    Est il normal de constater que le rendement des canalisations soit de 86% au niveau des 10 communes de notre syndicat des eaux (14% de l’eau pompée et produite est perdue en fuites) alors que ce rendement est de 90% en moyenne dans les grandes villes, et même de 96% à Paris. Non.
    Le maintien d’une régie privée est une aberration sociale (les prix de l’eau sont très surévalués, ce qui pénalise les plus fragiles), économique (les bénéfices colossaux de Suez est tiré directement du porte-monnaie des usagers de l’eau) et écologique (le taux de fuite est une honte, faute d’investissements cohérents dans le maintien en l’état des canalisations).
    Bref, je ne sais encore pourquoi la ville ne prend pas naturellement position pour un passage en régie publique au sein du SEPG. J’espère que cet Agenda 21 aidera à bien comprendre les enjeux d’une telle démarche. Seule la maîtrise de l’état dans la distribution de l’eau peuvent engendrer des politiques sociales et environnementales cohérentes dans ce domaine ô combien stratégique.
    En espérant que l’Agenda 21 Colombien en finisse pas comme le Grenelle de l’environnement…

Les commentaires sont fermés.