L'agenda 21 à Colombes

L’agenda 21 local

La démarche d’Agenda 21 local correspond à une mise en œuvre des principes issus de la Conférence Internationale de Rio, en 1992. Ainsi, face aux problématiques du XXIème siècle, l’Agenda 21 est l’outil qui permet de structurer l’action locale dans un souci de respect de l’environnement, de cohésion sociale et de développement économique. Véritable outil de planification transversal, l’Agenda 21 offre une vision à long terme des projets et des évolutions d’un territoire.

Au 31 décembre 2007, on comptait déjà 295 démarches Agenda 21 en France.

Pourquoi un agenda 21 à Colombes ?

Dès 1996, la municipalité de Colombes a choisi de s’engager sur la thématique de l’environnement en élaborant un « Plan Vert ». Le champ d’action de ce premier projet se limitait néanmoins essentiellement aux aspects environnementaux. En février 2006, la ville s’est engagée plus concrètement en élaborant un « Plan d’actions en matière de développement durable ». Ce document, adopté en juin 2007 sous forme d’une charte, recense 37 actions dans le cadre de sa stratégie de développement durable.

Aujourd’hui, la municipalité souhaite aller plus loin dans cette démarche et décliner son action en un véritable Agenda 21 local engageant concrètement et à long terme la collectivité. Ce véritable projet de territoire doit permettre d’intégrer l’ensemble des actions politiques de la Ville dans une finalité de développement durable: efficacité économique, amélioration et protection de l’environnement, équité sociale et satisfaction des besoins humains.

En complément des opérations engagées précédemment, le processus d’élaboration d’Agenda 21 s’inscrit dans une optique plus large et obéissant aux principes participatifs du développement durable. A ce titre, la démarche veille à engager les agents, la population et l’ensemble des parties prenantes du territoire dans la construction de ce projet pour le XXIème siècle.

La démarche de la Ville de Colombes

La municipalité a commencé par réaliser un état des lieux du territoire au regard du développement durable. Ce premier diagnostic a permis de déterminer les forces et les faiblesses du territoire de Colombes et d’en identifier les principaux enjeux.

En parallèle, la ville souhaite devenir exemplaire dans ses modes de gestion. Des actions pilotes sont donc lancées pour engager les services municipaux et le territoire sur le chemin de la durabilité.

Ensuite, une importante phase de concertation avec tous les acteurs de la ville (entreprises, associations, bailleurs sociaux, habitants…) est lancée à partir du 1er décembre 2008 : les Assises locales pour une ville écologique. Ces assises ont pour but de définir ensemble les enjeux, les objectifs et les propositions. Chaque volontaire pourra s’y inscrire et ainsi exprimer son point de vue et apporter ses idées : habitant, acteur associatif ou économique de la ville…

Ce processus mènera à l’élaboration du programme d’action municipal, avec validation de l’Agenda 21 en juin 2009.